Rencontre avec les candidats de la liste « La Région coopérative »

Cast ballots are seen in a ballot box at the French Ambassy in Rome on May 6, 2012, as voting begins for the second-round of the French 2012 presidential election. AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Pour les adhérents de Vivre Aubagne Autrement, il est temps d’inventer une démocratie citoyenne active

Trois des candidats d’ouverture de la liste La Région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne (EELV-Front de Gauche), Jean-Pierre Brundu (Le Repaire d’Aubagne), Clémentine Fardoux (Ensemble ! Front de Gauche) et Johan Laflotte (EELV) ont accepté de rencontrer les adhérents de notre association. Démocratie, représentation, vote blanc et « contre-vote », de nombreux sujets ont été abordés au cours de cet échange. La fusion avec le Parti socialiste au second tour des élections régionales des 6 et 13 décembre a fait débat…

L’association Vivre Aubagne Autrement, lasse de la répétition d’élections qui n’ont de cesse d’amener les citoyens dans le mur du capitalisme propose pour les élections régionales l’alternative du contre-vote.

Vivre Aubagne Autrement refuse le poids de la culpabilité qui pèse dans le « vote utile » (pour qui ?), les appels au sursaut citoyen ou au front républicain.

L’abstention, le vote blanc ou le vote nul sont des actes républicains, un acte qui refuse de s’inscrire ou de cautionner ce système qui de dérives droitières en dérives droitières libère les discours haineux et individualistes pour en arriver à un score vertigineux du front national. À qui la faute si ce n’est au système capitaliste et à tous ce qui y participent ?

Vivre Aubagne Autrement veut s’engager dans la campagne du contre-vote comme engagement citoyen. Conscients de l’enjeu, nous avons souhaité rencontrer la liste Région Coopérative. Nous vous proposons ici un compte rendu qui expose les axes principaux agrémentés de quelques extraits de débats.

Ainsi donc la rencontre débute par un tour de table qui permet à la liste Région Coopérative d’expliquer sa démarche ; à savoir une constitution représentative de membres EELV, du Front de gauche et de personnalités issues de la société civile qui représentent 20 % du total des candidats.

Vivre Aubagne Autrement : « Pourquoi seulement 20% ? »

La Région Coopérative : « Cela fait suite à de longs débats qui attribuent la représentativité en fonction des scores aux dernières élections ».

Ils précisent qu’il est important que certains candidats n’appartiennent à aucun parti. Très vite alors la discussion s’engage sur les intentions du deuxième tour par rapport aux relations avec le Parti Socialiste.

RC : «À ce jour, aucun d’entre nous, malgré ses convictions, ne peut affirmer qu’il y aura ou pas alliance avec le PS ». Et cela quelque soit le score obtenu par notre liste au premier tour».

VAA : « Cela nous semble pourtant essentiel, nous ne pouvons porter caution et accorder notre confiance à une liste qui ne se prononce pas sur l’avenir ! »

RC : « Nous déciderons démocratiquement entre les deux tours et entre nous »

VAA : « Entendez que cela reste difficile à accepter pour nous et pour tous les citoyens qui allons nous engager dans un vote de confiance ! »

RC : « Les gens veulent du concret, ils se détachent des idéaux ! »

Vivre Aubagne Autrement se positionne à l’inverse et défend l’émergence de l’intelligence collective au service d’une utopie collective ! Ce qui justement conduit à des actions concrètes comme « voisins et solidaires ».

VAA « Le système est à bout de souffle, le système n’est plus en mesure de respecter les citoyens. Aujourd’hui il n’y a que des perdants dans l’électorat. Peut être cela mettra une génération ou même plus pour mettre en place un nouveau modèle démocratique dans lequel chaque citoyen puisse à chaque instant intervenir. On souhaite dire stop ! »

Les candidats de La Région Coopérative témoignent également de leur ras-le-bol et de leur déception, notamment face au discours de François Hollande qui a renoncé à combattre la finance. Ils précisent que face à cette déception ils espèrent faire changer les choses de l’intérieur.

VAA : « Oui comme beaucoup avant vous et la proposition est aussi louable que vaine dans ce système ! »

Aujourd’hui Vivre Aubagne Autrement souhaite affirmer que l’abstention ou le vote blanc ne sont pas le résultat d’une faillite de la démocratie mais bel et bien l’expression d’un acte citoyen pensé et mesuré qui refuse et rejette cette politique et non « la politique ». C’est un vote qui rejette le système.

La Région Coopérative met en avant sa charte et son implication dans le souhait de changer cette politique. Ils dénoncent la propagande du PS qui a commencé par rapport au vote utile sans pour autant fermer la porte ! Elle rappelle l’importance du 1er tour qu’il n’y a pas que le deuxième tour. Cette question nous est posée par l’un des candidats : Quels reproches pouvons-nous faire au bilan de la Région?

VAA répond que justement, le bilan est très difficile à faire tant les décisions politiques sont opaques et les élus trop éloignés de leurs électeurs. Il y a un fossé entre élus et votants.

RC : « Est-ce la faute des élus si les citoyens ne s’intéressent pas ? »

VAA : « Oui nous en sommes convaincus et c’est cela même que nous souhaitons changer en favorisant l’intelligence collective. En faisant de la politique autrement ».

Publicités

Une réflexion sur “Rencontre avec les candidats de la liste « La Région coopérative »

  1. Pingback: Pour une alternative citoyenne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s